A découvrir

Le mémorialiste de Napoléon
Le château de La Baume est depuis 1858 la propriété de la famille de Las Cases qui en assure la conservation et l'animation. Une pièce est, pour cette raison, consacrée au mémorialiste de Napoléon, Emmanuel de Las Cases, dans laquelle ont été rassemblés divers souvenirs de son séjour à Sainte-Hélène et de sa vie avec l'empereur.

La bête du Gévaudan
La célèbre et mystérieuse Bête du Gévaudan fut chassée jusque dans les bois de La Baume. Le louvetier du roi offrit à cette occasion un fusil au seigneur du château pour le remercier de sa participation. Vous découvrirez également une épée qui servit à un berger pour se défendre et blesser la fameuse bête.

Un patrimoine historique

Situé sur les contreforts de l'Aubrac, en terre de Peyre, le château de La Baume s'inscrit dans une région appréciée pour son isolement et l'authenticité de ses paysages. Mais les terres du Gévaudan sont également riches d'une histoire (qui ne s'arrête pas à l'anecdote de la Bête) dans laquelle le château occupe une place de choix. Outre le cadre exceptionnel dont il bénéficie, le château de La Baume constitue donc une des rares occasions de découvrir une histoire locale passionnante, celle d'une des baronnies les plus influentes du Gévaudan, dont la mémoire est ici conservée dans ce cadre exceptionnel.

Bienvenue au Château de La Baume

Situé dans le Massif Central à 1200 mètres d'altitude, La Baume est un château privé, classé monument historique. Il est l'un des plus hauts château de France et est habité toute l'année. La famille de Las Cases entretient et anime depuis un siècle et demi ce monument, participant ainsi activement au rayonnement d’un patrimoine historique et culturel qui lui tient à cœur. Elle s’efforce en effet de faire de ce château un lieu vivant et animé dans lequel le visiteur pourra retrouver un héritage accumulé depuis le XVIIe siècle et toujours conservé avec passion.

Le château a conservé une grande partie de son décor d’origine auquel se sont ajoutés ceux des familles qui s’y sont succédées. Ainsi, tout au long de la visite, vous pourrez découvrir un bel ensemble où se mêlent le style rustique du Gévaudan du début du XVIIe siècle avec celui plus raffiné du XVIIIe, influencé par des artistes venus d’Italie et le travail des manufactures de Versailles. L'allure austère de ses murs de granits renferme donc un intérieur richement décoré en meubles, boiseries, tapisseries et tableaux, qui rendent ainsi justice au surnom qui lui a été accordé au fil du temps : le petit Versailles du Gévaudan.

By Amergence 2.0